Site Navigation

La flamme - Mariacha Drai

La Flamme Mariacha Drai

Vendredi après-midi, alors que le soleil décline à l'horizon, les femmes juives s'apprêtent à éclairer le monde d'une autre lumière...celle des bougies de Chabbat.

La flamme, qui représente l’âme de l’Homme, est allumée précisément au moment de l’entrée de Chabbat, quand nos âmes sont investies d’une neshama yetéra, d’une âme supplémentaire.

Comme le dit le verset dans Les Proverbes chapitre 20 : נֵר ה, נִשְׁמַת אָדָם - L'âme de l'homme est un flambeau divin.

La flamme! Cette création de D.ieu, si étonnante ! Elle est immatérielle, insaisissable, et pourtant nécessairement liée à un support matériel.

Elle éclaire, elle réchauffe et surtout, comme notre âme, elle pointe vers le haut, cherche à monter, à toucher le Ciel…

Allumer à chaque veille de Chabbat une flamme, c’est une invitation à changer notre regard sur le monde, c’est apprendre à avoir un regard plus pénétrant, plus intérieur, à dépasser toute forme de superficialité. Allumer les bougies de Chabbat, c’est, en fait, allumer la flamme intérieure qui anime nos vies. C’est apprendre à voir tout ce qu’il y a de lumineux à l’intérieur de ceux et celles qui partagent notre foyer, c'est apprendre à dépasser le monde du visible. Cette lumière est le signe de l’unicité, de la singularité de chacun, elle est valorisante et nous invite à porter de l’estime tant à nous-même qu'à tous ceux qui nous entourent.

Cette flamme nous invite à redéfinir nos identités et grâce à elle, à nous connecter à notre source ultime.

Chaque semaine, à l'entrée du Chabbat, nous nous souvenons à nouveau de qui nous sommes: nous sommes tous et toutes porteurs d'une âme divine qui éclaire, qui oriente et qui donne du sens à nos vies !


Partager
Télécharger
507,618 KO