Etape 5 sur 7

Chabbat midi

La table est belle et bien dressée, la nourriture chauffe doucement sur la Plata. Détendez-vous sans contrainte de temps. Profitez de vos bons vieux amis et faites connaissance avec les nouveaux. Nous savons que nous allons trop manger, mais gardons de la place pour le troisième repas (on en parlera plus loin).

Tout comme le vendredi soir, avant de manger, on récite le Kiddouch puis on se lave les mains (Netilat Yadaim) et on mange du pain après avoir fait Motsi ( pour plus de détails, veuillez vous referez à l'étape 3: Vendredi soir, ou sur "Mon Guide de Chabbat")

Il est de coutume d'avoir deux pains (Halla) à table pour chaque repas, en hébreu le’hem mishné, pour nous rappeler la double portion de manne (pain céleste) que nous avons reçue dans le désert pour le vendredi et pour le Chabbat.

Kiddouch de Chabbat Midi: Origines

Le peuple juif a reçu la Torah le matin de Chabbat. D.ieu a proclamé du mont Sinaï: "Souviens-toi du jour du Chabbat pour le sanctifier". Nous avons sanctifié le Chabbat avec le Kiddouch. Le Chabbat matin rend hommage au tout premier Kiddouch, lors du don de la Torah (c’est pourquoi nous l'appelons le Grand Kiddouch ou Kiddouch Rabba).

Imprimez votre feuillet Kiddouch du samedi matin, Netilat Yadaim et le Motsi (Hébreu et phonétique).

En plus de discuter avec votre famille et vos amis, vous pouvez partager quelques mots de Torah pour enrichir le repas du Chabbat. Nos sages enseignent que «trois personnes qui mangent à la même table et partagent des mots de la Torah», c'est comme si «la Présence Divine» était assise avec eux. Le repas devient plus que de la nourriture. Cela devient un moyen de goûter aux douces leçons de la Torah.

Certains chantent des chansons de Chabbat pour remercier D.ieu pour ce cadeau. 

Imprimez-ici les chants de Chabbat (Hébreu et phonétique).

“Le Baal Hatanya décrit la mélodie comme la plume de l'âme, attribuant et exprimant le désir de l'âme de se rapprocher de D.ieu d'une manière que les mots ne peuvent pas. La musique unit les gens. Une mélodie juive avec des mots juifs reste gravée dans notre esprit et dans notre cœur éternellement. Beaucoup d’entre nous peuvent se rappeler des chansons que nous avons apprises dans notre enfance, ou des chansons que nous avons entendues de nos parents, des enseignants ou des amis. La musique crée un moyen de connexion et d’expression immuable.”
– Alex Clare

Après le repas, récitez le Birkat Hamazone (prière de remerciement). Les enfants ont toujours besoin d'être rappelés à la table pour y participer. Ensuite, vous pouvez continuer vos discussions aussi longtemps que vous le souhaitez.

Le pain, toute une histoire...

Nous sommes tellement habitués à voir du pain emballé sur les étagères des supermarchés: blanc, complet, IG faible. Mais par combien d'étapes faut-il passer pour obtenir cette seule tranche de pain du champ à notre assiette?

Nous plantons des graines dans le sol au meilleur moment de l'année. Nous les arrosons soigneusement avec juste la bonne quantité d'eau. De beaux épis de blé sortent de terre. Nous récoltons le blé et le broyons pour créer de la farine. Nous mélangeons la farine avec de l'eau pour former une pâte. Nous avons également besoin de levure - elle ajoute du gaz à la pâte et la gonfle. Ensuite, il passe au four pendant environ 30 minutes. Alors seulement, nous obtenons du pain tel que nous le connaissons.

C’est un processus brillant. Des centaines, voire des milliers, d'hommes et de femmes ont travaillé pour produire ce morceau de pain - de la graine à la tranche.

Le Birkat Hamazone vient nous rappeler que même si nous avons travaillé très dur pour faire le pain, nous devons reconnaître que tout vient de D.ieu. Il nous a donné les graines, les connaissances, la force et l'opportunité de passer par tout le processus pour le faire, le manger et être rassasié.

Imprimez-ici le Birkat Hamazone (Hébreu et phonétique) version Ashkénaze et Sépharade.