Etape 7 sur 7

Havdala

D.ieu a créé les premiers êtres humains vendredi, le sixième jour de la création. Il a créé l'homme et Il a créé la femme. Adam et Eve ont commis leur péché dès leur tout premier jour d'existence. D.ieu les a condamnés à l'exil du Gan Eden, le paradis. Mais Il leur a permis de rester un jour afin qu'ils puissent passer Chabbat au Gan Eden. Chaque semaine, lorsque nous vivons le Chabbat, nous vivons le paradis
– Rav Lord Jonathan Sacks

Alors que trois étoiles deviennent visibles dans le ciel, nous savons que cette expérience incroyable est terminée. Quand avez-vous observé les étoiles pour la dernière fois?

Fin de Chabbat – Chavoua tov

Chabbat commence à Jerusalem cette semaine à et se termine à

L'office de Arvit (soir) est terminé, les enfants sont fatigués, et la maison est un peu en désordre. Nous quittons doucement Chabbat. On se réunit tous pour la Havdala.

Havdala

Tout comme nous accueillons et recevons Chabbat en allumant des bougies, nous le faisons pour raccompagner Chabbat. Au lieu de deux bougies séparées côte à côte, nous réunissons deux flammes ou utilisons une bougie multi-mèches.

Au Gan Eden, lorsque le Chabbat a pris fin, Adam et Eve ont rencontré pour la première fois les ténèbres de l’exil et ils ont eu peur. Nos sages nous enseignent que D.ieu a montré à Adam et Eve comment faire du feu et donc comment faire de la lumière. Il leur a appris à illuminer un monde sombre. C'est pourquoi nous procédons à la Havdala avec une bougie. Nous amenons le paradis que nous vivons pendant Chabbat dans la semaine en diffusant la lumière de Chabbat dans la semaine à venir. Cette lumière nous montre la voie à suivre et nous aide à éclairer un monde sombre et parfois dangereux. Lorsque nous sommes confrontés à des temps sombres dans un monde sombre, nous avons deux choix: nous pouvons maudire l'obscurité ou nous pouvons apporter de la lumière dans l'obscurité. La Havdala nous permet de faire exactement cela. La bougie de la Havdala apporte la lumière de la paix, de la joie et de la bénédiction au peuple juif et au monde.
– Rav Lord Jonathan Sacks

Bien que nous marquons la fin du Chabbat, la Havdala est également un espoir de réaliser les opportunités qui se présenteront, de construire et de grandir avant le prochain Chabbat.

Nous procédons à la Havdala sur une coupe de vin qui déborde (ou du jus de raisin), des épices et une bougie à plusieurs mèches.

Imprimez le feuillet de la Havdala (Hébreu et phonétique).

Le Talmud enseigne que lorsque nous renversons du vin comme s'il s'agissait d'eau, c'est un signe de bénédiction. Nous sommes généreux avec le vin. Nous l'utilisons abondamment. Nous faisons cela pour symboliser une abondance de bénédictions pour la semaine à venir.


Nous récitons une prière et sentons les besamim ou les épices. Alors que le Chabbat nous quitte, nos âmes se retrouvent avec un vide de sainteté. Le supplément d'âme que nous avons reçu à l'occasion de Chabbat nous quitte. Selon la Kabbala, l'odorat est le sens qui influe le plus sur l'âme. L'odeur parfumée des besamim réconforte et apaise l'âme à ce moment là.

Après Havdala, nous rallumons nos téléphones. Soudainement, les lumières autour de la maison commencent à clignoter. On nettoie et on remet la maison en ordre. Tout revient à la normale, mais on se sent différent. On se sent épuisé mais vivant plus que jamais.

Nous attendons avec impatience la semaine à venir, mais plus que cela - le Chabbat qui arrive.

Chabbat c'est à la portée de tout le monde. Suivez ces étapes et vous découvrirez comment faire. Si c’est le week-end du Chabbat Mondial, enrichissez votre expérience en découvrant les événements de Chabbat, qui se déroulent près de chez vous.

Chabbat Chalom!